Faisons du numérique un nouvel élan pour le couple franco-allemand

By   /  December 15, 2016  /  Comments Off on Faisons du numérique un nouvel élan pour le couple franco-allemand

    Print       Email

MIL OSI – Source: Bundesministerium fur Wirtschaft und Energie –

Headline: Faisons du numérique un nouvel élan pour le couple franco-allemand

Namensartikel

LE CERCLE/POINT DE VUE – Mettons sur pied une initiative franco-allemande pour soutenir nos start-up. Elle pourrait tre dote d’un montant de 1 milliards d’euros.

Datum: 13.12.2016L’amiti franco-allemande a permis le merveilleux rapprochement de nos peuples, qui est l’un des grands acquis de civilisation en Europe. Mais aussi importantes qu’aient pu tre les russites passes, elle se mesure aussi son avenir, ses promesses qui doivent porter leurs fruits pour les citoyens en France et en Allemagne. Elle se mesure la capacit de nos pays tre le moteur de l’Europe, mme l’re du numrique.Il est donc indispensable que nous dveloppions notre partenariat, plus particulirement dans le domaine du numrique, qui transforme si durablement notre conomie et notre socit. L’Europe doit tre en mesure d’crire sa propre histoire pour la nouvelle re des machines. Une histoire qui ne copie pas la Silicon Valley mais la comprend, et qui repose sur nos forces et nos valeurs.Numriser l’industrieCela concerne notre puissance industrielle. En France et en Allemagne, plus de dix millions de personnes travaillent dans l’industrie manufacturire. Elles ne doivent pas avoir le sentiment que leur emploi n’est qu’un pion malmen par la mondialisation et la numrisation. Nous devons donc continuer de faonner activement la transformation numrique de notre industrie. Beaucoup de choses ont d’ores et dj volu dans ce domaine des deux cts du Rhin, s’agissant de questions techniques comme la standardisation, mais aussi dans les esprits. Nos entreprises savent construire des machines. Elles n’ont nul besoin de recruter des ingnieurs l’tranger, ce qui constitue un net avantage pour notre site.Le cloud computing reprsente un lment central pour la russite de la transformation numrique et ce non seulement dans l’industrie. Dans ce domaine, nous souhaitons unir nos forces avec l’initiative franco-allemande pour un Trusted Cloud Label. Nous voulons porter ce projet un niveau europen afin que nos entreprises ne soient pas toujours dpendantes de groupes californiens lorsqu’elles ont besoin de solutions de cloud.Et nous devons travailler sur un autre de nos atouts: l’encouragement de nos techniciens et bricoleurs. L’Allemagne et la France ont toutes deux une longue tradition d’inventeurs de renom. Certains groupes, comme Siemens, par exemple, ont dbut au XIXe sicle comme start-up, mme si on les appelait diffremment l’poque. Actuellement aussi, notre culture de cration d’entreprise est impressionnante. Paris et Berlin comptent parmi les mtropoles de start-up les plus attrayantes en Europe. Toutefois, en comparaison internationale, nous manquons surtout de capital-risque pendant la phase de croissance.Education au numriqueEn Allemagne, nous avons cr avec le Fonds europen d’investissement (FEI) un fonds de plus de 500 millions d’euros, qui investit avec d’autres dans des start-up. Cette approche mrite d’tre tendue d’autres marchs europens. Les Franais encouragent, eux aussi, dj activement les start-up. C’est dans ce domaine que le prochain projet emblmatique pourrait voir le jour.Nous pourrions mettre sur pied une initiative de croissance franco-allemande dote d’un volume total de 1 milliard d’euros. Mais l’tape peut-tre la plus importante pour la transformation numrique ne s’opre pas au niveau des machines, mais des personnes. L’ducation numrique constitue la principale tche de la nouvelle re. L’enjeu n’est pas seulement de matriser la technique mais de pouvoir s’autodterminer et s’manciper dans un monde en rseau port par les donnes.C’est pourquoi nous soutenons de nombreuses initiatives sur l’ducation numrique et la souverainet des donnes. Et c’est aussi pourquoi je salue la coopration conclue entre l’universit technique de Munich et l’Institut des Mines-Tlcom en vue de fonder une acadmie franco-allemande.Source: LesEchos.fr le 13.12.2016

    Print       Email

You might also like...

Zweiter Wettkampftag bringt die ersten Medaillen für Team D

Read More →